• Sur les deux versants de l'Ourthe autour de Tilff

    Randonnée en Boucle nº 20 de la province de Lège à Tilff le 12 mai 2018, sur la distance de 21,35 km et un dénivelé de 611 m.

    Passage sur les GR 57 et GR 575/576.

    Parcours : Tilff > Colonster > Sart-Tilman > bois de Nomont > Mery > bois des Manants > Tilff.

     

    L'Ourthe et les rochers Saint-Anne à Méry.

    Le monument Donnay (Auguste Donnay (1862 - 1921) était un peintrequi vécut à Méry de 1905 à 1920).

    Monument aux héros de 1914 - 1918 à Tilff.

     

    L'église de Tilff.

    Le parcours.

     


    votre commentaire
  • Collines et vallons en Basse-Meuse

     

     Randonnée en Boucle nº 22 de la province de Liège à Visé le 05 avril 2018.

    Passage sur les GR 5, GR 412 et GR 563

    Parcours : Visé > Dalhem > Feneur > Saint-Remy > Housse > Argenteau > Richelle > Visé sur la distance de 24,76 km.

     

    La Berwinne est le principal ruisseau du pays de Herve. Elle prend sa source près d'Aubel, passe à l'abbaye de Val Dieu, se gonfle des eaux de la Bel avant d'arroser Mortroux, où elle reçoit le ri d'Asse, et Dalhem, où le Bolland s'y jette. Elle se dirige ensuite vers Berneau et Mouland, avant d'achever un parcours de vingt-cinq kilomètres dans la Meuse, en face de Lixhe.

    Le Wichet, corruption de guichet, est une petite poterne dans une enceinte dans une enceinte et constitue, avec les escaliers et la ruelle Kévers, un raccourci vers la ville basse. Le Wichet a été judicieusement restauré en 1920 par les soins de son propriétaire d'alors, M. Henry Le Boeuf.

     

    Le repos des vaches.

    L'église de Saint-Remy.

    A droite, vue sur l'ancienne tour du charbonnage de Blegny.

    Près de la chapelle, une reproduction d'une gouache du dessinateur Mittéï illustre l'édifice religieux en hiver avec le fiacre de Franz Lizst qui y a séjourné.

    Les "escaliers de Lorette" composés de deux cents marches de pierre datant de 1877.

    Le parcours.


    votre commentaire
  • Dans la vallée de la Vesdre

    La basilique de Chèvremont.

     Chaudfontaine > Vaux-sous-Chèvremont > La Lemmetrie > Le Sauny > La Rochette > Bois les Dames > Chaudfontaine. 

    Parcours randonné le 24 mars 2018 sur une distance de 18 km et 642 m de dénivelé.

    Le parcours démarre au casino de Chaudfontaine et me dirige vers Vaux-sous-Chèvremont en passant  dans la "promenade pédestre des Jardins du Casino", en remarquant quelques œuvres originales (dont une pince à linge géante) ainsi que des arbres remarquables. Après une petite bosse, j'entre dans Casmatrie, hameau de Chaudfontaine, et sur ma gauche, je passe devant l'ancien moulin à poudre. La maison dite "Curtius" forme avec les terrains s'y rattachant la vaste propriété acquise par Jean Curtius pour y installer des moulins à poudre. Je rejoins le balisage du GR 573 après le panneau annonçant la loclité de Vaux-sous-Chèvremont. J'entame la rude montée du thier de la Chapelle par une série d'escaliers. (Dans la montée, le vieux cimetière adossé à la colline et taillé dans le schiste est curieux pour ses très anciens monuments funéraires). Après les stations illustrant les "sept Douleurs de Marie", au sommet, passer à proximité de la chapelle, je débouche sur l'esplanade de la basilique. (La chapelle actuelle a remplacé, dès 1688, un petit édifice rustique élévé peu avant par les Jésuites anglais chassés par la persécution protestante. Elle fut pendant des siècles le but du pélerinage. Quant à la basilique, vu le grand succès du pélerinage, l'évêque de Liège la fit construire sur un site occupé autrefois par un château fort qui fut détruit en 986 avec l'aide de Notger, prince-évêque de Liège. Elle fut achevée en 1899). Après la basilique, je dévale un sentier assez raide et dans le fondje longe un moment en rive droite le ru de la Casmatrie que je franchis sur un ponceau, traverse une petite route et je remonte un sentier vers la droite sur le versant opposé (bois de la Grue), Au sommet, je pars en direction et vers le Cimetière militaire (Lors de cette montée, sur ma droite, je peux admirer un impressionnant panorama avec, de droite à gauche, la basilique de Chèvremont, la ville de Liège, la basilique de Cointe), Avec le GR, j'atteins l'esplanade Colonel Raymond Clobert et je passe devant l'entrée du fort de Chaudfontaine. Plus loin, je passe devant la balise de loclisation (Béole - altitude 220m ainsi qu'un fortin envahi par la végétation). Après +/- 2,5 km d'asphalte, un panneau indiquant la direction "Fontaine d'Amour", je suis à Le Sauny et vais vers un rond-point que je quitte pour monter un chemin de terre, chemin qui devient rapidement  sentier schisteux et caillouteux, puis cela devient une rude ascension pour déboucher sur une petite route. Passer à droite d'une antenne de télécommunication, puis de l'ancien haras de La Rochette, je passe devant la ferme du Haras (connue depuis 1638 lorsqu'elle s'appelait ferme de Sur le Bois). Continuant l'empierré  (vaste et beau panorama sur ma gauche), je descends pour bientôt arrivé sur la route (jonction de la rue du Haras avec la rue de Romsée) face à une imposante demeure avec un portail d'entrée qui vaut le coup d’œil (il s'agit de la tour Malakokk située à l'arrière du château de la Rochette). Je rejoins la nationale et continue vers Chaudfontaine et  après avoir traversé une pâture le long de la Vesdre, je franchis le pont et puis à gauche pour la rue du belvédère. Je grimpe celle-ci puis l'asphalte laisse place à un sentier en surplomb de la Vesdre et je continue la grimpée (panneau "Bois-les-Dames"). En continuant, je quitte le GR et je tourne sur ma gauche pour passer sur une passerelle enjambant le ruisseau, puis après une courte mais rude grimpée sur la colline, j'arrive à un abri en bois (pavillon forestier du Bois-les-Dames). 

     

     

    La Lesse.

    Vue sur la ville de Liège et la basilique de Chèvremont.

    Vue sur la commune de Prayon.

    Le pont du Diable.

    Vue sur le casino de Chaudfontaine.

    Le parcours.


    votre commentaire
  • Par les vallées du Bola et de la Hazienne

    Sur le GR 5

    Randonnée en Boucle dans la province de Liège : RB 23 parcourue le 08 février 2018.

    Partant de la gare de Nessonvaux, je suis allé rejoindre la boucle en suivant le GR 5 - 1,4 km plus loin (Cette boucle part normalement de la commune de Soiron), je rejoins la boucle au hameau de Grihanster ainsi que le GR 563 qui tiendra compagnie avec le GR 5. Je poursuis sous un couvert et descend le sentier à flanc de colline qui est glissant à cause de la neige jusqu'à la route. Au carrefour, je tourne vers ma droite et suis une sente le long du ruisseau de la Hazienne puis je franchis le ruisseau sur une passerelle en béton. Passer à hauteur du lieu-dit "Tonvoie", je commence à monter pour m'engager dans un sentier très rocailleux et herbeux (neige) par après, pour atteindre un T où je laisse filer les GR par la gauche, et moi, je continue vers Froidmont dans un chemin herbeux (je m'aperçois, que j'ai perdu les crampons de ma chaussure, à ce moment là, je décide donc de revenir en arrière pour espérer les récupérer (ouf! retrouvé après un bon km en arrière)). A la sortie de Froidmont, je continue vers un cheminement campagnard puis, juste avant une ferme isolée, je poursuis dans un chemin herbeux (neige) puis le sentier redevient empierré jusqu'à une route. Laissant le village de Xhendelesse sur ma gauche, je vire à droite pour continuer rue Turlurette et plus loin, ne tenant pas compte du panneau (Propriété privée - Entrée interdite mais autorisé par une signalisation communale), je continue en direction de "Notre-Dame d'Amour" à travers les champs enneigés en suivant le balisage, passer entre des piquets métalliques, puis passer ces piquets, je traverse une deuxième prairie, puis je remonte le long de la haie pour passer un tourniquet avec prudence, car une vache était juste devant le tourniquet. Puis plus loin après avoir remonter un ruisseau, j'arrive à un carrefour où se trouve sur ma droite la chapelle Notre-Dame du Bonsecours de Stockis. En continuant, je peux apercevoir le clocher de l'église de Grand-Rechain et bientôt y arrivé pour retrouver de nouveau le balisage du GR 563 jusqu'au retour à Soiron. Après moult chicanes, prairies, je traverse en oblique, le bois de Moraithier, puis en point de mire j'aperçois le clocher de Soiron que j'atteins bientôt. Passé Soiron (Soiron est un merveilleux village d'autrefois situé dans l'entité de Pépinster), je franchis un ruisseau et un tourniquet, puis je monte dans la prairie le long de la clôture terminer par quelques escaliers. Derrière moi, j'ai une très jolie vue d'ensemble du village de Soiron et, à l'avant, sur la vallée du Bola. Plus loin, je continue dans un chemin herbeux (neige) qui part dans la campagne, entre champs et prairies, pour déboucher sur de l'asphalte, et en continuant dans le même axe, la route descend puis passe dans Bois d'Olne pour bientôt rejoindre le sentier qui me ramène vers la gare de Nessonvaux.

     

     

     La chapelle Notre-Dame du Bonsecours de Stockis.

     

     

    Soiron en vue.

    Vue d'ensemble du village de Soiron.

     Vue sur la vallée du Bola.

    Le parcours.


    votre commentaire